Depuis que j'essaie de comprendre quelque chose aux EMI, j'ai publié quelques articles que vous trouverez sur cette page.

A télécharger en pdf.

Dans cet article, paru en février 2000 dans les Cahiers scientifiques de IANDS-FRANCE, j'essaie de présenter une modélisation des perceptions lors des EMI, impliquant une "5ème dimension" qui engloberait nos 4 dimensions habituelles. Ce modèle a le mérite, même s'il parait farfelu, de rendre parfaitement logiques et évidentes bon nombre de ces bizarreries (en particulier perceptives) qui sont monnaie courante dans les témoignages de NDE. Etant donnée la complexité du sujet, j'ai jugé utile pour commencer, de faire une petite mise au point concernant la façon de parler de ce que l'on sait, de ce qu'on peut raisonnablement supposer, et de ce qui est pure spéculation.
Juste une dimension de plus (lire)

De récentes expérimentations semblent avoir montré qu'il était possible de déclencher une " Expérience Hors du Corps " (EHC) par la stimulation de certaines zones cérébrales. L'étude de phénomènes comme les EMI nécessite avant tout un diagnostic différentiel entre les EHC que l'on rencontre lors des premiers stades de ces expériences et des expériences similaires bien connues et parfaitement explicables, que l'on rencontre par exemple dans la paralysie du sommeil ou dans le rêve lucide.

Selon la probabilité que l'information perçue soit réellement objective et inconnue du sujet au préalable, il est proposé une classification de ces expériences en trois types.

EMI et Expériences "Hors du Corps" : quelques précisions nécessaires... (lire)

Paru en janvier 2001 dans les "Cahiers de IANDS-FRANCE ". Il s'agit d'un développement du modèle présenté dans l'article ci-dessous, qui le précède : "Juste une dimension de plus".

 

Les dimensions de la conscience Lire

Actes du congrès international "Le processus de guérison : par delà la souffrance ou la mort", sous la direction de Luc Bessette. M.N.H., Montréal, Québec,1994 ; 287-304.

La comparaison entre les expériences de mort imminente et les expériences dites transcendantes permet d'envisager que les premiers stades de ces expériences puissent être provoqués par une déconnection ou une saturation des afférences sensorielles au niveau de l'hippocampe. Lors des EMI, le blocage des récepteurs NMDA par une sécrétion d'endopsychosines et, lors de la méditation ou d'expériences spontanées, l'altération volontaire ou non du rythme thêta hippocampique pourraient en être responsables. Modifications volontaires du rythme respiratoire, stimulations labyrinthiques ainsi que d'autres pratiques décrites dans les textes traditionnels taoïstes ou yogiques font partie des éléments susceptibles d'altérer le rythme thêta hippocampique.
Expériences de Mort Imminente et expériences transcendantes. Corrélations et hypothèses neurophysiologiques. (lire)

Journal of Near Death Studies, 1994;12(3) : 177-200


ABSTRACT: The first stages of transcendental experiences might be induced by blocking or saturating sensory input to the brain at the level of the hippocampus. This could be accomplished during near-death experiences by blockade of hippocampal NMDA receptors by endopsychosins and during meditation by alteration of the hippocampal theta rhythm. Mystical practices described in ancient yogic or taoist texts may also alter hippocampal theta by breath exercises or labyrinthine stimulation. Many accounts of kundalini awakenings are consistent with this theory, as is an extended version of Itzhak Bentov's physio-kundalini model.

Near Death Experiences and Transcendental experiences. Neurophysiological correlates and hypotheses. (lire)

Extrait de l'ouvrage collectif : La Mort Transfigurée, sous la direction d'Evelyne-Sarah Mercier, Belfond, Paris 1992

Une revue des différentes hypothèses psychologiques, psychiatriques, neurologiques et pharmacologiques proposées en 1992, et quelques questions pour la suite...

Un peu de recherche, quelques hypothèses et beaucoup de questions ... (lire)